Maison   Animaux   Autos   Bricolage   Fiscalité   Jardinage 

Les arbres fruitiers

Un des plaisirs du jardin est de déguster ses propres fruits, tout frais cueillis et mûrs à point. Les arbres fruitiers trouvent leur place dans tous les jardins, même les plus petits. Il existe pour cela de nombreuses formes d'arbres fuitiers. Vous trouverez dans les lignes qui suivent tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir vos arbres fruitiers, ainsi que quelques conseils de culture pour savourer rapidement leur production.

Poires Doyenne du Comice
Choisir un arbre fruitier
En fonction des contraintes de votre jardin, de sa situation
Pour faire ce choix, il faudra prendre en compte les différents paramètres de votre jardin; ainsi, pour la plupart rustiques, certains fruitiers sont néanmoins sensibles au froid (Abricotier, Amandier, Pêcher); une exposition ensoleillée est toujours préférable. Pour le sol, la plupart des arbres fruitiers se plaisent dans une bonne terre de jardin, bien équilibrée. Evitez les sols superficiels et secs, sauf si un arrosage régulier est possible; à l'opposé, les terrains lourds et humides sont déconseillés pour certaines essences, sauf si un bon drainage peut être réalisé.
Evitez de planter des arbres fruitiers dans votre potager : l'ombre ainsi créée, la concurrence pour l’absorption de l’eau et des éléments nutritifs du sol, les traitements antiparasitaires portés sur vos arbres, tout cela nuirait à vos légumes.

Cerisier-tige
En fonction de sa forme
Le choix de la forme de l'arbre, libre, palissée ou arquée, se fera en fonction de l'espèce, des dimensions du jardin, et des avantages et inconvénients de chacune des formes.
Un scion d’arbre fruitier, livré à lui même, aboutirait à la formation d’un arbre de végétation touffue, trop importante dans sa partie supérieure. La floraison pourrait être correcte mais les fruits, trop nombreux, mal éclairés, mal nourris, resteraient petits et de qualité médiocre.
La formation va permettre de répartir la végétation d’une manière équilibrée. La diversité des solutions possibles explique le grand nombre de formes sous lesquelles on peut cultiver des arbres fruitiers. Les formes palissées sont par exemple bien adaptées aux dimensions réduites des petits jardins.
Au moment de l'achat
Vérifiez la qualité des arbres proposés : un système radiculaire bien développé, abondamment pourvu en « chevelu », pas de mousses ou d’algues vertes sur les branches. Si des rameaux sont grêles, si vous constatez la présence de gomme (arbres à noyaux) ou de trop nombreux boutons à fruits, abstenez-vous.
À la notion de qualité proprement dite, s’ajoute celle de la force et de l’âge des sujets : un scion est, à l’achat, relativement bon marché mais, même en haie fruitière, il vous faudra attendre une première récolte quelques années. Si vous êtes pressé, procurez-vous un sujet, plus cher naturellement, ayant reçu un début de formation chez le pépiniériste et qui pourra donner des fruits dès la 2e année. Retenez au passage qu’il faut sacrifier les fruits la première année de plantation afin de ne pas « fatiguer » l’arbre.
Choix du porte-greffe
Le choix d'un porte-greffe particulier permet une adaptation à un type de sol ou la transmission de certaines caractéristiques (végétation réduite, mise à fruit rapide, résistance aux maladies, etc.). Reportez à notre rubrique "en savoir plus" pour choisir un porte-greffe adapté à votre essence fruitière et à votre jardin.
Jardinage

Planter
Semer
Le sol
Les fleurs
Le gazon
"Bio"
Les fruitiers
Mauvaises herbes
Les outils
Maladies
Bouturage
Arrosage
Le froid
Les rosiers
Le balcon
Un potager
Et la lune